James Judd
Représentation : France + Monaco

James Judd

Crédit Photos : Melinda Parent

Représentation : France + Monaco

Photos

Crédit Photos : Melinda Parent - Harald Hoffmann

Les concerts à venir

23/07/2015 - MONACO – Cour d’honneur du Palais Princier – 21h30

ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE MONTE-CARLO
Ernest Bloch : Schelomo
Dvorak : Symphonie du nouveau monde , n° 9
Soliste : Ophélie Gaillard

Actualité

James Judd nouveau Directeur Musical et chef principal de la Philharmonie Slovaque19/10/2015

James Judd nouveau Directeur Musical et chef principal de la Philharmonie Slovaque

En savoir plus

En savoir +

www.jamesjudd.net

Biographie du chef d'orchestre James Judd

Artiste d’une exceptionnelle polyvalence, le chef anglais James Judd est recherché pour sa musicalité hors du commun et son charisme tant sur scène que dans la vie courante.

Directeur musical Emeritus du New Zealand Symphony, James Judd a également précédemment occupé les postes de Principal chef invité de l’Orchestre National de Lille et pendant 14 ans, celui de directeur musical du Florida Philharmonic Orchestra.

Pendant ses huit années de présence à la tête du New Zealand Symphony, James Judd a réalisé, sous le label Naxos, un nombre d’enregistrements sans précédent, incluant des œuvres de Copland, Bernstein, Vaughan Williams, Gershwin et bien d’autres. Il a amené l’orchestre à une reconnaissance internationale lorsque l’orchestre s’est produit en concert pendant les Jeux Olympiques d’été en 2000 à Sydney, en 2003 à Auckland dans le cadre du Festival International des Arts, à Osaka dans le cadre du Osaka Festival of international Orchestras,  mais également lors de la retransmission télévisée  mondiale d’un concert  avec Kiri Tekanawa en soliste.

Il a également mené cet orchestre pour la première fois en tournée dans les principales salles de concerts européennes,  dont le point culminant furent  des débuts dans le cadre des BBC Proms et une apparition au Concertgebouw d’Amsterdam en août 2005.

Les enregistrements « live » de la Symphonie No 9 de Mahler avec le Gustav Mahler Youth Orchestra et No 10 avec le European Community Youth Orchestra on été plébiscités mondialement  et son interprétation de la Symphonie No 10 de Elgar avec le Halle orchestra fait encore référence dans le milieu de la direction musicale.

Diplômé du Trinity College de Londres, il se fait tout d’abord remarquer en tant qu’assistant à la tête de l’Orchestre de Cleveland, poste qu’il accepta sur l’invitation de Lorin Maazel. Quatre ans plus tard, il revient en Europe, ayant été nommé par Claudio Abbado directeur musical associé de l’Orchestre des Jeunes de la Communauté Européenne (EYCO).

Il a, depuis lors, poursuivi sa collaboration avec cet orchestre tout en assurant parallèlement ses engagements à la tête des plus grands orchestres du monde, tels que l’Orchestre Philharmonique de Berlin, l’Orchestre Philharmonique d’Israël, l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, le Vienna Symphony, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre National de France, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, le NHK Symphony Orchestra, le Rotterdam Philharmonic, le Mozarteum Orchestra of Salzburg ; dans les salles les plus prestigieuses, dont le Musikverein de Vienne, le Mozarteum de Salzburg, le Concertgebouw d’Amsterdam  etc…

Il est très demandé pour diriger les orchestres de jeunes musiciens : Il a débuté la saison dernière avec le Curtis Institute à Philadelphia et il passe l’été avec le Asian Youth Orchestra.

Chef d’opéra reconnu, il a dirigé à l’English National Opera , dans le cadre du  Festival de Wexford et celui de Glyndebourne des productions comme Le Trouvère, La Traviata, Le Barbier de Séville, Rigoletto, Les Noces de Figaro, la Cenerentola. De 1993 à 1996, James Judd est directeur musical et artistique du Florida Grand Opera de Miami, où il dirige des œuvres telles que Don Giovanni, Un Ballo in Maschera, La Bohème, Madame Butterfly et The Turn of the Screw. Outre ces productions, il dirige des opéras en version concert, tels que Tannhäuser, Fidelio et la Clemenza di Tito. Parmi ses enregistrements d’opéra figurent les œuvres complètes de Meyerbeer et de Donizetti.

James Judd fut en outre, 14 années consécutives, Directeur Musical du Florida Philharmonic Orchestra. Avec cet orchestre, il a enregistré la 1ère Symphonie de Mahler incluant  Blumine chez Harmonia. Mundi

Cet enregistrement a été nommé  ‘Enregistrement du mois’ par Stereophile, et s’est vu décerner un ‘Diapason d’Or’  par la revue DIAPASON en France et au Festival de Salzburg le prix  ‘Toblacher Komponierhauschen’ du meilleur enregistrement de l’année par la Société Gustav Mahler.

James Judd est le co-fondateur de l’Orchestre de Chambre d’Europe avec lequel il a effectué plusieurs enregistrements et tournées à travers l’Europe, le Moyen Orient et les Etats Unis.

En Amérique du nord et du sud,  il est l’un des chefs les plus admirés et se voit fréquemment invité par les orchestres tels que Saint Louis, Montreal, Baltimore, Cincinnatti, Pittsburgh, Dallas, Seattle, Indianapolis, Utah,  Rio de Janeiro et Sao Paulo.